domingo, 22 de julho de 2012

Fédération des Verts d’Afrique: Ouagadougou comme siège social du cartel continental

Fédération des Verts d’Afrique: Ouagadougou comme siège social du cartel continental 
Après plusieurs années de lutte, les écologistes et verts d’Afrique sont reconnus sous la dénomination « Fédération des Verts d’Afrique » en abrégée FEVA. La structure continentale a désormais son siège implanté à Ouagadougou au Burkina Faso. Le quartier général de cette union et son bureau exécutif présidé par le Rwandais Frank HABINEZA a été présenté à la presse le 21 juillet. 
Les faits remontent en avril 2010 à Kampala en Ouganda où s’était tenu le congrès constitutif de la Fédération des Verts d’Afrique (FEVA). Deux ans après, le 29 juin 2012, le rassemblement des Verts en Afrique obtient sa reconnaissance officielle auprès des autorités du Burkina, pays qui abrite dorénavant son siège. Avec ce siège permanant géré par le secrétariat exécutif dirigé par Fatoumata BOUSSIM, la FEVA est devenue opérationnelle en tout temps. 
La FEVA est un groupement des Verts et Ecologistes de 30 Etats d’Afrique. Elle a pour objectif principal de hisser les partis verts d’Afrique aux pouvoirs afin de « favoriser l’intégration des principes et valeurs des Verts sur le continent » a insisté le président de la FEVA, le Rwandais Frank HABINEZA. D’un budget triennal de 450 000 000 de FCFA d’aide suédoise, la FEVA compte promouvoir le droit des minorités tout en œuvrant pour la réconciliation des peuples d’Afrique. 
Bien que naissante, la fédération a déjà engrangé des acquis quant à la représentation de ses membres dans les différents gouvernements et assemblées africains. Chose qui encourage le président des Vert du Burkina, Ram OUEDRAOGO à parler « du printemps des Verts ». 
Dramane GUENE 
Font: Radio Television du Burkina/via REDE Os Verdes

Nenhum comentário: