sábado, 12 de março de 2011

Les cultures d'OGM s'effondrent en Europe

Les cultures d'OGM s'effondrent en Europe 
Alors que l'industrie s'apprête à publier ses chiffres annuels, un nouveau rapport de la Fédération Internationale des Amis de la Terre révèle que la culture des plantes génétiquement modifiées (GM) continue de baisser en Europe : le nombre d'interdictions augmente et la surface cultivée en OGM continue de diminuer(1). 
Le rapport intitulé who benefits from gm crops ? révèle que moins de 0,06 % des champs européens sont plantés d'OGM, soit une baisse de 23 % par rapport à 2008. Sept Etats membres maintiennent une interdiction contre le maïs GM de Monsanto, en s'appuyant sur les preuves toujours plus nombreuses de ses conséquences négatives pour l'environnement. Trois pays ont interdit la pomme de terre Amflora GM de BASF, immédiatement après son autorisation au printemps 2010, en invoquant des inquiétudes sanitaires et, pour la première fois, cinq Etats membres ont poursuivi la Commission européenne pour avoir autorisé une plante GM. L'opposition des citoyens aux OGM a augmenté pour atteindre 61 % dans l'ensemble de l'Union européenne(2). 
Pour Mute Schimpf chargée de la campagne Alimentation des Amis de la Terre / Friends of the Earth Europe : « l'opposition aux plantes et aliments GM est très répandue et ne cesse de s'amplifier en Europe. Les agriculteurs et les citoyens ne voient dans les plantes GM aucun avantage, mais plus de risques pour leur santé et l'environnement.  De plus, les OGM sont un obstacle pour le défi que nous devons relever : nourrir la population mondiale avec une nourriture saine et sûre. » 
Nos recherches montrent aussi qu'au niveau mondial, même les gouvernements très pro-OGM de l'Amérique du Sud sont obligés de prendre des mesures pour atténuer les conséquences des OGM sur leurs agriculteurs, leurs concitoyens et l'environnement.
Lire la suite >>> Notre Planete

Nenhum comentário: