segunda-feira, 11 de março de 2013

Les bonnes plantes et les bonnes herbes de Pierrette Nardo

Les bonnes plantes et les bonnes herbes de Pierrette Nardo
Par Anne-Sophie
Le printemps est là, et le temps du jardinage depuis début mars est revenu! Alors pour fêter cela je vous propose de découvrir la démarche de Pierrette Nardo, auteur du livre « Mes bonnes plantes et mes bonnes herbes ». Pierrette est une spécialiste du jardinage bio, des recettes de cuisine et de beauté à base de plantes, fruit d’une passion qu’elle voue depuis 40 ans aux végétaux du jardin ou de la campagne.  Sa démarche et ses conseils sont réellement géniaux, et on ne peut que vous les recommander chez Ecolo-Info! Comme l’actualité est très riche ces temps-ci en matière de jardinage, ce billet contient aussi 5 autres informations liées au jardin à ne pas manquer!
Pierrette Nardo est une chroniqueuse jardin et bio renommée. Elle a publié en juin dernier son premier livre, « mes bonnes plantes et mes bonnes herbes » aux éditions Rustica.
Elle y présente les différentes facettes d’une centaine de plantes: comment les cultiver naturellement au jardin (conseils bio), leur utilité côté bien-être, leurs multiples utilisations en cuisine, les usages beauté, avec une foule de recettes dans tous ces domaines… Le livre, magnifique, contient quelques anecdotes historiques, légendaires ou peu connues. Elle a choisi ces nombreuses plantes et herbes justement parce qu’elles ont une longue histoire, accompagnant les humains depuis des siècles.
L’ouvrage de Pierrette fait partie de ceux que l’on aime feuilleter au grès des envies, un peu comme un joli livre de recettes. Surtout, il donne envie, il est frais, il sent le printemps et l’été, le temps passé dans le jardin, le plaisir des balades en pleine nature. Ces végétaux du jardin, ou de la campagne, Pierrette les admire et les utilise depuis plus de 40 ans: ce livre est donc le résultat d’usages quotidiens éprouvés: « ces plantes, je les aime, et j’espère vous faire partager ce grand amour » me confie Pierrette, à qui j’ai posé quelques questions, curieuse d’en savoir plus sur sa démarche…
Bonjour Pierrette, alors dites moi, comment vous est venue cette passion pour les plantes?
Le gène (ou le « virus ») est familial : mes parents, atteint de « jardinite » aiguë  jardinent encore à 78 et 82 ans, et ont allègrement contaminés  leurs 5 enfants (dont je suis l’aînée)! Cette passion remonte donc à la petite enfance: j’ai appris à marcher dans un jardin… Dès l’adolescence (11 ou 12 ans), je me suis intéressée aux plantes de la beauté: dès cet âge tendre, je me suis concocté lotions, masques et autres gommages naturels.
Et quand avez  vous commencé à vous nourrir avec les plantes?
Je n’ai jamais connu les conserves et plats tous prêts… Ma mère, qui cuisine toujours, nous faisait toujours commencer le déjeuner par des crudités, et les repas faisaient une très large place aux légumes et fruits du jardin. Le dîner, c’était, essentiellement soupes l’hiver et salades composées en été. Nous allions aussi dans la campagne récolter des pissenlits, doucette (mâche), champignons, choux à jets… et quelques autres végétaux comestibles.
Et qui vous a appris tout cela?
Les bases du jardinage et de la cuisine m’ont été enseignées par mes parents, ainsi que le goût pour les balades à but de récoltes dans la campagne.
De retour dans ma région natale, la Charente-Maritime, avec un jardin nettement plus grand qu’en région parisienne, j’ai pu faire quelques essais de légumes et fruits et des récoltes régulières dans la campagne. Pour ces dernières, munie d’un livre sur les plantes sauvages, j’ai très largement agrandi la palette des récoltes parentales… et j’ai même fait découvrir à mes parents quelques plantes sauvages comestibles, poussant spontanément dans leurs jardins!
Lire la suite in Ecoloinfo

Nenhum comentário: