segunda-feira, 25 de julho de 2011

Somalie : pourquoi l'ONU parle de famine


 Somalie: pourquoi l'ONU 
parle de famine
L'annonce était attendue depuis plusieurs jours : mercredi 20 juillet, l'ONU a déclaré que deux régions du sud de la Somalie, le sud de Bakool, et Lower Shabelle, où sévit une très grave sécheresse, sont frappées par la famine. Jusqu'à 350 000 personnes souffrent de famine dans ces deux provinces, estiment les Nations unies. "Si nous n'agissons pas maintenant, la famine va s'étendre aux huit régions du sud de la Somalie dans les deux mois à venir, en raison de mauvaises récoltes et de l'apparition de maladies infectieuses," a averti Mark Bowden, coordinateur humanitaire des Nations unies pour la Somalie. 
Depuis plusieurs semaines, l'ONU ainsi que les ONG présentes sur place tiraient la sonnette d'alarme sur la sécheresse sévissant dans la Corne de l'Afrique, qualifiant de "grave crise humanitaire" cette situation. Le terme de "famine" a officiellement été employé par l'ONU mercredi. Comment détermine-t-on si un pays est en état de famine ? Quelles en sont les conséquences?
Lire la suite en Le Monde

Nenhum comentário: